Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016

Cette grande dame si sympathique et abordable, avait installée son camp de base dans un écrin, ce qui lui allait très bien vu les œuvres talentueuses exposées.... La collection présentée, " ETOFFES D'ART" a été créé pour le carrefour européen du Patchwork 2016. On est baba devant ses broderies si, mais si raffinées ! d'accord, elle a travaillé pour Azzaro, c'est pas donné à n'importe qui.....Elle faisait la promotion de son nouveau livre, somme toute abordable pour le quidam qui aime broder : " Mille et une idée pour être heureux dans la création textile ". Marie-Christine a été convaincu, d'ailleurs.

INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016
INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016
INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016
INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016
INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016
INA GEORGETA STATESCU a la mine d'Artgens 2016

Voir les commentaires

COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016

Mon coup de coeur, parce que nous admirons beaucoup de patcheuses des quatre continents mais là c'est une Française. Cocorico ! il y en a d'autres oui, oui bien sur....de trés talentueuse aussi, oui bien sur !

j'aimerai bien faire un jour une oeuvre avec photos comme celle -ci :

Remarquez elle donne des cours partout en Europe, il n'y a plus qu'à......

COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016
COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016
COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016COSABETH PARRIAUD ST Marie aux Mines 2016

Voir les commentaires

DENISE LABADIE-SNELL

présentait une collection de tableaux représentants pour beaucoup des menhirs irlandais. incroyables ces tons de pierre, les ombres, les reflets, le froid ou le chaud..... tout se ressentait en visionnant ses magnifiques œuvres. Elle explique qu'elle a toujours été attirée par les vielles pierres, l’Irlande et les ruines de monastères, et les " megalithic Tombs ".

Monastic Ruin at Glendalough, mesure 152 X 198 cm., c'est un passage ou une porte presque grandeur nature, tellement ressemblant, que l'on avait envie de traverser cette porte.....et d'entrée dans l'univers des paysages irlandais.

Eightercua Stone Row, mehnir irlandais de la région du comté de Kerry.

Quelle originalité cette exposition.

Avec Denise ( tunique de lin rose).

DENISE LABADIE-SNELL
DENISE LABADIE-SNELL
DENISE LABADIE-SNELL

Voir les commentaires

CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )

Cette chapelle était cette année un écrin pour une exposition méticuleuse et remarquable.

Deuxième artiste : Gabi Fischer ( que j'ai chaleureusement congratulé ) pour son expo sur les femmes célèbres dans l'histoire. Ses patchs mesuraient 75 cm x 120 cm. Gonhild Murmann's traitait " les images stéréotypés des traits féminins " d’où le patchs aux patrons de coupe.

CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )
CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )
CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )
CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )
CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )
CHAPELLE ST JOSEPH ( suite )

Voir les commentaires

A LA CHAPELLE SAINT JOSEPH

ADVANCED GIRLS , un collectif de trois artistes venues d'outre Rhin, nous exposaient des tableaux raffinés.

La première : Eva Wohrl et ses patchs aux fleurs sublimes. Ces patchs portaient tous des prénoms féminins, et représentaient différentes humeurs ou caractères des femmes. De petites coccinelles, scarabé ou autre coléoptère habitait chaque quilt. Quel raffinement !

Proche de la nature, j'ai adooooré :

A LA CHAPELLE SAINT JOSEPH
A LA CHAPELLE SAINT JOSEPHA LA CHAPELLE SAINT JOSEPH
A LA CHAPELLE SAINT JOSEPHA LA CHAPELLE SAINT JOSEPH
A LA CHAPELLE SAINT JOSEPHA LA CHAPELLE SAINT JOSEPH

Voir les commentaires

EDYTA SITAR a la villa Burus

Sainte Croix aux mines 2016, mercredi après midi, nous avions rendez vous avec Edita Sitar, à la villa Burus. Cette grande artiste était là en chair et en os pour nous expliquer comme elle procède pour bâtir ces immenses patchs aux milliers de petits morceaux de tissus....Ce fut un instant magique de pouvoir admirer les patchs si beaux, mais si beaux que l'on en finissait pas de les photographier, de chercher où étaient positionnés les batiks si bien intégrés aux autres magnifiques tissus. C'était vraiment une exposition exceptionnelle.

Mesdames, vous ne savez que faire de vos petits bouts, regardez ce reportage :

Edita Sitar à la villa BurusEdita Sitar à la villa Burus
Edita Sitar à la villa BurusEdita Sitar à la villa Burus
Edita Sitar à la villa BurusEdita Sitar à la villa Burus

Edita Sitar à la villa Burus

Voir les commentaires

RETOUR D ALSACE

Je suis partie avec Marie-Christine, mercredi et jeudi au carrefour européen du patch. J'aime l'odeur de l'automne à St Marie and co, j'aime le cadre, les villages lovés au creux de petites vallées, les collines recouvertes de conifères, et son calme( relatif ) vu le monde qui déambule lors du carrefour européen......A bientôt pour des reportages époustouflants je dois dire.....juste le temps d'enregistrer et de classer un nombre impressionnant de photos.....

Sainte Croix aux Mines, sous le soleil, mercredi

Sainte Croix aux Mines, sous le soleil, mercredi

Voir les commentaires

Le tableau s'étoffe

de mille pétales et ce n'est pas terminé. Il faudra bien que je vous fasse un petit tutoriel de ce pliage trés simple. Voilà, j'ai trouvé dans mes restes , le tissu de fond, plutôt ivoire pour une belle mise en valeur des fleurs. Je pioche sur ce qui a de plus ressemblant dans ma gamme de verts, pour les feuilles qui seront appliquées. Je réfléchis au cadre aussi......point de prairie, ou vol d'oie, à moins qu un petit nine patch fasse l'affaire......qu'en pensez vous ? j'aimerai bien votre avis, merci.

Le tableau s'étoffeLe tableau s'étoffe
Le tableau s'étoffe

Voir les commentaires

Petit tableau autour des hortensias

Je voulais emporter un petit quelque chose en vacances au cas où .....il pleut dans la drome en juillet mdr ! Je suis allée parcourir la route des lavandes. C'était sublissime !
En un, il fallait que cela ne tienne pas trop de place et en deux, j'avais envie de faire plaisir à une amoureuse des hortensias. Je me suis souvenue que j'avais le modèle parfait pour oeuvrer, de Kumiko Sudo : sur Fabled Flowers.
Les fleurs sont réalisées en origami, sur tissu, à partir d'un cercle de 9 cm. Il en faut un certain nombre pour remplir une tête d'hortensias, avec plusieurs tons de rose. En ai-je confectionné assez ? Demain au club nous aurons le verdict avec les personnes qui ont déjà fait ce " travail"......bye bye !
Petit tableau autour des hortensias
Petit tableau autour des hortensias

Voir les commentaires

Festival du lin et de l'aiguille

Allez donc faire un tour sur le blog : quilting au pressoir, pour vous donner une petite idée de cette magnifique exposition. Je vous en avais parlé début juin. Vous verrez les patchs superbes du concours gris gris, etc...deux liens vous redirigent vers l'expo également.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>